Cakes, Muffins, Brownies...·Goûters

Le brownie en habit de fête

17198779_10155070814673610_2053398829_n
J’avoue, je vous dois des excuses quand j’ai créé ce blog, je vous avez promis de vous montrer très rapidement des recettes du cake book de Christophe michalak.

Vous l’aurez remarqué, je n’ai pas tenu ma promesse. Mon excuse j’ai tardé à commander le moule que Christophe michalak recommande.

Elle ne tient pas vraiment la route car en un clic, il est très vite commandé vous le trouverez ici.

Mais bon, je pense qu’une fois dégusté vous ne m’en voudrez plus.

Et oui, je sais me faire pardonner, du moins je sais choisir les recettes qui aident à tout oublier.

Dans son dernier livre, Christophe michalak, nous livre des recettes avec des biscuits connus de tous mais qu’il sait rendre unique. Financiers, brownies, appareil à clafoutis, biscuits roulés, il leur donne un coup de peps et les sublime tout en gardant des recettes accessibles à tous.

Aujourd’hui, je partage avec vous la recette du brownie qu’il utilise. Savoureux et fondant vous l’adopterez à votre tour. Je l’ai agrémenté d’une ganache montée à la pâte à tartiner maison bien sûr.

La particularité de ce brownie vient du sucre qu’il utilise, le sucre muscovado.

Un peu de culture, c’est quoi le sucre muscovado ?

C’est un sucre de canne complet, non raffiné en provenance des Philippines et de l’Île Maurice. Il est de couleur brun foncé avec une forte teneur en mélasse, ce qui lui donne un goût très parfumé. Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez pour cette recette utiliser de la vergeoise brune que l’on trouve plus facilement.

La vergeoise est un sucre humide, brun foncé ou clair qui est aussi plus parfumé également.

Pour un moule rectangulaire de 20 cm long: (4 personnes)

70 g de beurre
40 g de chocolat à 70%
85 g de sucre muscovado ou vergeoise brune
60 g d’oeufs entiers
32 g de farine T55
4 g de cacao non sucré en poudre
0,5 g de sel

La recette d’un brownie semble simple mais pour obtenir une texture bien fondante et qui ne vous tombera pas sur l’estomac, il faut connaître quelques points techniques.

Pour ce type de biscuit, il y a deux temps de travail de la pâte.

Le premier avec les œufs et le sucre, où il faudra fouetter quelques minutes, 2-3 suffisent.

Le deuxième, l’ajout du chocolat et de la farine où là on ne fouette plus. On fait attention à ne pas casser la structure créée avec les œufs et le sucre.

Commencez par préchauffer votre four à 170 degrés.

Ensuite, faites fondre les 70 g de beurre avec les 40 g de chocolat. Réservez.


Fouettez les 60 g d’œuf entier avec les 85 g de sucre pendant 2 minutes.

17198909_10155066985203610_310453488_n

Versez le mélange chocolat/beurre fondu et mélangez sans insister.

17204477_10155066985228610_1618238735_n

Sur la photo, je suis allée trop vite et j’ai rajouté le cacao trop tôt.


Rajoutez les 32 g de farine, les 4 g de cacao, les 0,5 g de sel tamisés, fouettez de nouveau toujours sans insister.

17199210_10155066985183610_519534866_n
Vous avez devant vous votre belle pâte à brownie. Elle doit être lisse et homogène.

Versez dans le moule préalablement graissé et fariné.

17203886_10155066984553610_232155906_n
Dans la recette d’origine, il est préconisé de le faire avec 100 g de beurre demi-sel et 20 g de farine. Je vous avoue que je n’ai pas utilisé cette quantité de beurre, je tiens à conserver ma silhouette encore un peu.

Il ne reste plus qu’à le cuire 12 minutes et pas une de plus à 170 degrés.

Une fois cuit laissez-le se reposer tranquillement sur une grille jusqu’à refroidissement.

17197857_10155070814933610_806121079_n

NB:


Maintenant à vous de jouer, laissez parler votre créativité et votre gourmandise pour l’accompagner.

Ganache, ganache montée, crème chantilly, noix, noisettes, gianduja.

J’ai choisi une ganache montée à la pâte à tartiner maison.

17199073_10155070814558610_1219424686_n


Pour la ganache montée:

À faire la veille.

Portez à ébullition 100 g de crème liquide entière à 30 % de MG minimum.

Versez en trois fois sur 150 g de pâte à tartiner, réalisez une ganache.
Il vous faut créer une émulsion en mélangeant à l’aide d’une spatule jusqu’à obtenir un mélange lisse et soyeux.

Rajoutez 120 g de crème liquide entière à 30% de MG minimum.

Filmez au contact et mettre au frais une nuit.

Le lendemain, dans une cuve bien froide versez votre crème et fouettez-la jusqu’à obtenir une consistance de chantilly.

Vous venez de monter votre ganache.


Choisissez votre douille préférée et réaliser un joli pochage.

Réservez le tout au frais jusqu’à la dégustation.

Vous pouvez rajouter des copeaux de chocolats, des noisettes tout ce qui vous fera envie.

A vous de jouer, faites nous rêver et surtout faites vous plaisir!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s