Bases·Pâtes

Une pâte deux possibilités avec la pâte brisée 

Et en voila une de plus, Madame et Messieurs, je vous présente celle qui a brisé plus d’un cœur la célèbre:

« pâte brisée ».

Sucrée ou salée, elle accompagnera avec succès vos tartes .

Moins utilisée que la pâte sablée ou sucrée, on la réserve plutôt pour les tartes à base de pommes (normande, tartes aux pommes, alsacienne ) dans sa version sucrée et aux tartes salées pour sa version bien sur salée.

Je vous cache pas que je la préfère salée car elle rehaussera à merveille vos quiches par exemple.

Sa structure friable en bouche est juste un délice et elle est un coin de paradis dans nos rudes journées bien remplies.

Prenez le temps de l’essayer vous m’en direz des nouvelles, en tout cas chez moi on l’adore .

J’ai déniché pour vous deux supers recettes.

On commence par la version sucrée.

Pour un cercle de 22 cm:

 200 g de farine
100 g de beurre
60 g d’eau ou de lait ( le lait rendra la pâte plus souple que l’eau )
4 g de sel
20 g de sucre

Et voici pour la version salée:

 J’ai gardé cette version pour terminer car oui je l’avoue c’est un coup de cœur culinaire que j’ai eu avec cette pâte.

Elle est fondante et légèrement sableuse à la fois, un vrai plaisir à la dégustation et puis comme on dit le meilleur pour la fin.

Pour une pâte de 22 cm de diamètre et deux petites de 6 cm:

 250 g de farine
125 g de beurre
1 jaune d’œuf
2 cuillères et demi à soupe d’eau (si votre pâte est trop sèche rajoutez un peu d’eau mais pas trop)
1 pincée de sel fin

Pour les deux le procédé est le même.

Mais attention avant de commencer on utilise un beurre bien froid et on le coupe en petits cubes.

Pour ceux qui ont lu le post sur la pâte sablée on utilise toujours de la farine T 55 pour les pâtes pour éviter qu’elles ne soient trop élastique et qu’elles rétractent à la cuisson.

Enfin, on réserve minimum 1 h 00 au froid la pâte avant de l’abaisser, la faire la veille c’est l’idéal.

Ici, on utilise la méthode par sablage. Petite interrogation surprise c’est quoi le sablage ?

Pour ceux qui ont des lacunes aller voir la recette sur la pâte sablée et comme je suis gentille (si si c’est vrai …) je vous ferai un post récapitulatif.

Un peu de sérieux et revenons à nos moutons ou plutôt à notre pâte.

On procède donc par sablage ce qui veut dire qu’on mélange la farine, le sucre si c’est la version sucrée et le beurre ensemble jusqu’à obtenir une consistance sableuse.

Avec ces petites mains on forme un puits et on rajoute délicatement l’eau et le sel pour éviter que tout ce petit monde s’échappe. J’avoue j’ai été faible et je me suis servie de mon robot.

On mélange de nouveau.

Pour la version salée vous finissez en rajoutant le jaune d’œuf.

Il ne vous reste plus qu’à former une boule que vous filmez et aplatissez et hop comme d’habitude direction le frigo pour minimum 1 h 00.

Maintenez c’est à vous de jouer et de nous faire une belle tarte.

Je vous conseille de commencer par une salée je vous jure cette pâte est un délice, je l’adoreeee.

Une réflexion au sujet de « Une pâte deux possibilités avec la pâte brisée  »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s