Entremets1

Merveilleuse bûche roulée au chocolat !

Comme chaque année je me dis qu’il serait bien de vous publier les recettes des bûches avant les fêtes.

Comme chaque année je me laisse prendre par le temps et je suis encore à la ramasse.

Après je me console en me disant que comme ça vous les aurez au moins pour l’année prochaine.

En voyant que nous sommes à la veille du réveillon du jour de l’an et pour calmer ma culpabilité je me suis dis que je pouvais au moins vous publier une recette rapide de bûche roulée.

Cette recette n’est pas seulement rapide elle est aussi très bonne. Pour tout vous dire je me suis fortement inspirée de la bûche roulée à la vanille de Jeffrey Cagnes.

J’ai d’abord testé la version à la vanille mais comme à la maison j’ai des addicts au chocolat j’ai bien été obligée dans faire une version chocolatée.

Pour cela rien de plus simple j’ai rajouté du chocolat dans la préparation de la crème diplomate et j’ai réalisé une chantilly au chocolat au lait pour remplacer la chantilly vanille.

Ni vue ni connue le tour était joué. Je vous avoue que je pense même rajouter un glaçage rocher pour la prochaine. Une envie ça ne se contrôle pas ça se savoure!

Cette recette est assez rapide et peu se réaliser facilement dans la matinée. Quand j’ai suivi le live Instagram de Jeffrey Cagnes il l’a réalisé en 45 minutes. Il avait quand même fait ses pesées en avance et puis c’est un chef.

Tout ça juste pour vous dire que vous n’avez pas besoin de prendre deux jours de repos pour faire cette bûche. Le matin pour le soir suffit. Vous pouvez même tenter le début d’après-midi pour le soir. C’est ce que j’ai fait. L’idéal est quand même d’avoir un temps de repos de la crème après montage avant dégustation.

Seule la ganache montée se prépare la veille mais ça ne prend que 15 minutes.

Allez je me tais et je vous livre la recette!

Pour une bûche pour 10-12 personnes:

La chantilly au chocolat au lait :

70 g de chocolat au lait 40 % de cacao
110 g de crème liquide à 30% de MG

La crème diplomate au chocolat noir:

40 g de jaunes d’oeufs
50 g de sucre semoule
20 g de fécule de maïs (maizena)
190 ml de lait
70 g de chocolat noir pâtissier
5 g de gélatine
10 g de beurre
190 ml de crème fleurette

Le biscuit roulé :

40 g de jaunes d’oeufs
100 g d’oeufs
70 g de sucre de glace
60 g de blancs d’oeufs
20 g de sucre semoule
60 g de farine

Préparation :

La chantilly au chocolat au lait :

Comme je vous l’ai dit elle se prépare la veille. Elle doit être bien froide pour pouvoir monter. Si il vous reste un peu de chantilly faites en une verrine.

Dans un récipient faites fondre légèrement les 70 g de chocolat au lait.

En parallèle, portez à ébullition les 110 g de crème liquide.

Versez-la en trois fois sur le chocolat et mélangez à l’aide d’une maryse pour créer une belle émulsion. Vous devez obtenir un mélange lisse et brillant. Au départ le mélange peut ne pas être homogène mais il le deviendra au fur et à mesure que vous verserez la crème et que vous mélangerez.

42558817_579561105822707_1263423625789177856_n
42556368_263152191003680_1181551563328454656_n
42592085_492142947920450_5591461839255896064_n
42615107_277417563098761_7683652473424183296_n

Une fois prête mixez et versez la dans un plat. Recouvrez-la de cellophane et mettez-la au frigo pour une nuit.

La crème diplomate au chocolat noir :

C’est une de mes crèmes préférées. Je la préfère à la vanille avec des fruits rouge mais au chocolat elle est aussi terrible. C’est la crème parfaite, elle se tient comme il faut, elle est souple, fondante et tellement bonne.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore leur classique, une crème diplomate c’est une crème pâtissière mélangée avec une crème fouettée un pur bonheur. Elle se réalise donc en deux temps.

On commence par la crème pâtissière puis on y rajoute la crème fouettée. Entre les deux il faut un passage au frigo pour que la crème pâtissière refroidisse pour incorporer la crème fouettée.

Commencez donc par la crème pâtissière au chocolat en hydratant les 5 g de gélatine dans de l’eau froide.

Versez les 190 ml de lait dans une casserole.

En parallèle, fouettez les 40 g de jaunes d’œufs avec les 50 g de sucre et les 20 g de fécule de maïs.

Une fois le lait à ébullition versez un tiers dans le mélange oeuf/sucre, en remuant.

Reversez le tout dans la casserole, continuez à remuer et cuire jusqu’à 84 degrés.

Une fois cuite et hors du feu ajoutez la gélatine essorée dans la crème et mélangez.

Incorporez les 10 g de beurre et les 70 g de chocolat noir que vous aurez au préalable légèrement fait fondre. Pour le chocolat j’ai utilisé le guanaja à 70 % de chez valrhona.

Versez-la sur une plaque pour la faire refroidir et filmez-la au contact. Direction le frigo.

Elle doit redescendre aux alentours des 20 degrés. Petite astuce c’est comme la consistance d’une danette.

Pendant ce temps réalisez votre biscuit roulé et laissez-le refroidir.

Lorsqu’elle aura atteint cette température fouettez les 190 ml de crème fleurette. Vous devez obtenir une crème qui se tient mais pas trop montée sinon votre crème diplomate sera trop dense.

Récupérez votre crème pâtissière et fouettez-la pour le rendre homogène.

Rajoutez une petite quantité de crème fouettée au fouet puis le reste très délicatement à la maryse. Le but étant de ne pas faire retomber la crème fouettée.

Votre diplomate au chocolat est prête !


Le biscuit roulé :

Préchauffez le four à 180 degrés.

Dans le bol de votre robot fouettez les 40 g de jaunes d’oeufs, les 100 g d’oeufs et les 70 g de sucre glace. Le mélange doit devenir mousseux et triple de volume.

Versez le mélange dans un cul de poule et mettez les 60 g de blancs d’oeufs en neige avec les 20 g de sucre semoule.

Incorporez les délicatement au mélange précédent.

Versez les 60 g de farine en pluie et mélangez à nouveau toujours délicatement. Il ne faudrait pas faire retomber le mélange que vous avez du temps à faire devenir si mousseux. Si c’était le cas votre biscuit deviendrait tout raplapla.

Etalez le biscuit sur une plaque de cuisson de 40×30 cm recouverte de papier sulfurisé.

Enfournez environ 7 minutes à 180 degrés. Votre biscuit doit légèrement dorer sur le dessus.

Sortez le du four et réservez le sur un linge humide.

Le montage:

Tout d’abord récupérez votre biscuit refroidi et votre crème diplomate au chocolat.

Enlevez le biscuit du papier sulfurisé sans l’abimer et retournez le dessus.

Etalez délicatement la crème diplomate sur l’ensemble du biscuit à l’aide d’une spatule.

Roulez votre bûche en commençant par faire un petit boudin. Ensuite, aidez-vous du papier sulfurisé pour continuer à la rouler. Pensez à bien la serrez dès le début.

Une fois roulée, prenez une plaque de cuisson et posez la au bord de la bûche sur le papier sulfurisé.

Attrapez la partie du papier le plus en dessus et tirez régulièrement sur toute la longueur. Cela va permettre de resserrer la bûche.

Votre bûche est presque prête!

Mettez la au frigo environ une heure.

Ensuite montez votre chantilly au chocolat au lait à l’aide d’un batteur et décorez votre bûche selon vos envies.

Réservez la à nouveau au frigo jusqu’à dégustation.

Voilà vous avez maintenant une bûche que vous avez réalisé vous même et qui va régalez tout le monde !


NB:

Si vous souhaitez vous pouvez faire une variante de cette recette à la vanille en remplaçant les 70 g de chocolat noir par une gousse de vanille et le chantilly au chocolat par une chantilly à la vanille.
Il vous suffit de fouetter 200 g de crème fleurette à 30 % de mg avec 20 g de mascarpone et 10 g de sucre glace une gousse de vanille.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s