Goûters·Les indémodables

Mes chers petits beignets

 
17012698_10155038730688610_1579345153_n
On en parle des beignets. Oui je dis bien des beignets! Vous savez ces délicieuses petites pâtisseries qu’on aimerait manger si souvent mais rien quand les regardant on culpabilise.
Mais c’est si bon un beignet! Moelleux, sucré, savoureux, alors arrêtez de penser à votre balance et faites vous plaisir! On pensera à la laitue demain.

Un petit plaisir de temps en temps ne peut que faire du bien.

Jen’avais jamais fait de beignets, je pensais que c’était compliqué. En fait le plus difficile fut d’obtenir la bonne température de mon huile de cuisson. Mon huile était vtaiment trop chaude, ce qui a eu pour conséquence de brûler mes premiers beignets.

Une fois ce problème de température réglé, j’ai enfin eu mes beignets. Ils sont justes parfaits, moelleux, savoureux et surtout pas gorgés d’huile. Vous n’aurez pas ce désagréable goût d’huile en bouche.

J’ai volontairement choisi de faire de petits beignets, je trouve cela plus pratique à manger et surtout à partager.

Pour 16 beignets fait avec un emporte pièces 5 cm:

250g de farine
65 g de sucre
1 gousse de vanille
15 g de levure biologique (boulangère)
80 ml de lait tiède
60 g d’oeuf
50 g de beurre à température
2 g de sel
2 cuillères à café d’arôme vanille
Réalisation:

Pour réaliser ces beignets on utilise le principe des pâtes levées. C’est à dire un mélange de farine, levure biologique, oeuf, sel, sucre et beurre que l’on pétri et que l’on fait pousser.

Comme la pâte doit être pétrie, je vous conseille d’utiliser un robot muni d’un crochet qui puisse pétrir.

Si vous n’en avait pas ou si vous êtes plus courageux, vous pouvez utiliser vos petits bras musclés et pétrir à la main. C’est vous qui voyez.

Commencez par délayer les 15 g de levure biologique avec le 80 ml de lait tiède. Je dis bien tiède et pas chaud sinon vous allez tuer la levure. Elle est fragile, elle meurt à 50 degrés donc on fait attention à elle si on veut des beignets bien moelleux.

Versez le tout dans le cuve du robot et recouvrez des 250 g de farine pour isoler la levure du sucre et du sel qui vous le savez maintenant ne sont pas les meilleurs amis de la levure.

Rajoutez les 65 g de sucre, les 2 g de sel, les 60 g d’oeuf, les 2 cuillères à café d’arôme vanille et les graines de ma gousse de vanille. Gardez la gousse pour parfumer votre sucre.

17012587_10155038730683610_1875995101_n
J’ai pri la photo avant de rajouter les graines de vanille.

Commencez à pétrir à petite vitesse jusqu’à ce que le mélange s’amalgame. Cela va prendre 1-2 minutes.

Ajoutez les 50 g de beurre à température ambiante coupés en morceaux pour faciliter l’incorporation dans la pâte.

17028960_10155038730933610_460307215_n

Continuez le pétrissage, jusqu’à ce que le beurre est disparu et que la pâte soit homogène. Environ 5 minutes.

17012638_10155038730758610_43545958_n
La pâte à beignet est prête.

Mettez-la dans un cul de poule assez grand car la pâte va doubler de volume.

Filmez-la et laissez-la lever deux heures à température ambiante. Cela dépend aussi de la température de votre pièce. L’été avec la chaleur la pâte poussera plus vite. Il faut que la pâte double de volume.

Si vous voulez vous organiser et vous y prendre à l’avance, réaliser la pâte le soir, filmez-la et au frigo pour une bonne nuit de repos. La pâte va pousser plus lentement mais elle aura bien doublé le lendemain matin. En plus, elle sera plus facile à manipuler.

Une fois votre pâte levée, il va falloir être délicat.Ne l’écrasez pas pour ne pas la faire retomber en étalant la pâte et en formant vos beignets, au risque de se retrouver avec des beignets raplapla.

Abaissez votre pâte sur 2 cm d’épaisseur, sans trop appuyer pour ne pas abîmer le travail de la levure.

16996548_10155038730868610_100451250_n
Quand vous abaissez votre pâte soulevez-la et ne la travaillez pas trop sinon la pâte se rétractera.

Détaillez des cercles à l’aide d’un emporte pièce. J’ai choisi de réaliser des petits beignets, faites comme vous voulez.

16996994_10155038730888610_1970572270_n
Une fois que vous avez détaillés vos beignets, déposez-les sur une feuille de papier sulfurisé farinée pour ne pas qu’ils collent.  Pensez à les espacer car ils vont encore prendre en volume.

J’ai découvert une petite astuce, vous pouvez découper des petits carrés de papier sulfurisé et déposer vos beignets dessus. Au moment de les frire déposez le tout dans l’huile et retirer le papier. Le beignet se décollera tout seul, c’est magique
Donc je reprends une fois détaillés, laissez pousser encore une heure. Attention qu’ils ne gonflent pas trop sinon ils vont retomber.

Il ne vous reste plus qu’à les frire dans une huile chaude mais pas trop sinon ils vont brûler en quelques secondes. Oui oui, j’ai fait le bêtise d’avoir une huile trop chaude et j’ai perdu deux beignets! 180 degrés c’est parfait.
Pensez à retourner régulièrement vos beignets pour qu’ils dorent et cuisent uniformément.
Une fois cuit déposez-les sur du papier absorbant pour ôter le surplus d’huile.

Ces petites merveilles ne se conservent malheureusement pas. Vous devrez vous sacrifier et les manger le jour même. Je sais c’est difficile !
Vous pouvez les saupoudrez de sucre ou les garnir.
17035569_10155038730718610_1696506407_n 17012698_10155038730688610_1579345153_n
NB:
Utilisez toujours une huile de friture neuve pour ne pas donner un goût à vos beignets.
Choisissez une huile de tournesol ou de pépin de raisin plus neutre en goût.
Si comme moi vous voulez les garnir, le choix est vaste pomme, framboise, abricot, chocolat, pâte à tartiner etc… remplissez une poche à douille avec ce que vous aimez à l’intérieur. Sur le côté du beignet, faites un petit trou et garnissez-le à l’aide de la poche à douille. J’adore faire ça, vous allez sentir le beignet se remplir et gonfler dans votre main.
J’ai également choisi d’aromatiser mes beignets à la vanille mais vous pouvez y rajoutez des zestes de citron, d’orange ou du rhum à vous de voir.
Moi je raffole de la vanille !!!!

2 réflexions au sujet de « Mes chers petits beignets »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s